Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 21:34

 

Découvrez rituels, monuments ou sculptures...

Repost 0
Published by isis2160 - dans Histoire
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 21:18

Une petite vidéo pour vous présenter simplement les plus grands monuments de l'histoire de l'Egypte Antique tels que le Sphinx, les plus grandes pyramides, ou la Vallée des Rois...

 

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 12:01

Je suis allée au musée du Louvres à Paris l'année dernière, et j'ai retrouvé quelques photos, en revanche je ne retrouve plus le nom de ces oeuvres que j'avais noté quelque part. Bref, voilà les photos :

 

Photo0844.jpg

 

Photo0845.jpg

 

Photo0849.jpg

 

Photo0850.jpg

 

Photo0851.jpg

Ici, c'est sans aucun doute le dieu Thot.

 

Photo0853.jpg

 

Voilà, commentez ;)

Repost 0
Published by isis2160 - dans Autre
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 11:29
Repost 0
Published by isis2160 - dans Vidéos
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 15:16

 

 

Repost 0
Published by isis2160 - dans Vidéos
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 17:56

Nil

sphinx rive du nil

Avec une longueur d'environ 6 500 km, c'est avec le fleuve Amazone, le plus long fleuve du monde.

L'Egypte est un don du Nil, écrivait le grands voyageur Hérédote. Il avait certainement raison car, sans le Nil, la fabuleuse civilisation égyptienne n'existerait certainement pas. Il aurait cependant put ajouter que le Nil tout seul ne suffit pas à produire la civilisation égyptienne : il fallait encore l'inventivité et le travail des hommes. En effet, c'est surtout l'irrigation qui a permit à la civilisationégyptiene de se développer; Ainsi, un bon pharaon est celui qui veillait à ce que les digues, les canaux et les systèmes d'irrigation soient bien tenus.

L'Egypte, c'est 90% de désert et 10%, seulement, de terres habitables et cultivables. On comprend alors que le Nil occupe une place importante dans le quotidien des égyptiens.

Une crue favorable, c'est la richesse assurée pour toute l'année; une crue défavorable (trop faible ou trop forte), c'est la misère pour l'année.

Les cataractes :

Les cataractes (que les égyptiens nommaient des "puits") sont des endroit où, du fait de la présence des rochers, la navigation sur le Nil est rendue difficile. Les égyptiens arrivaient cependant, en remplissant de boue les lieux dangereux, à effectuer une navigation en continue sur le Nil.

Les crues du Nil :

Le Nil est en crue l'été (4 mois) et en décrue l'hiver : c'est ce qui permet les riches récoltes égyptiennes.

Durant l'époque pharaonique, même si la surface cultivable était faible, elle suffisait emplement à nourrir le peuple.

Au XXe siècle, on construisit des barrages pour inonder d'avantage de terres.

 

Saisons

Hâpy, le dieu du Nil :

Hâpy est le mon du Nil en éyptien. Puisqu'il existe deux Egyptes (la Haute et la Basse), il existe égalemment deux divinités pour le Nil. Hâpy est représenté portant les dons du Nil. Sur sa perruque, il porte des papyrus (Hâpy du Nord) ou des Lotus (Hâpy du Sud). Hâpy n'a aucune famille, c'est une force cosmique.

00116380-photo-les-enfants-du-nil

Nil vu par le jeu vidéo "Les Enfants Du Nil"


Repost 0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 17:37

tombe-mes.jpg

La tombe de Betah Mes ( chef militaire, scribe royal, responsable du trésor et régisseur des greniers royaux sous la dynastie de Ramsès II ) à été retrouvé par des archéologues égyptiens sur le site de la nécropole de Saqqara, au sud du Caire.

La tombe mesure 70 mètres de long. Elle est divisée par des passages et des salles de prière. On a découvert des bas-reliefs qui  représentent des donts aux divinités, mais aussi le défunt et sa famille qui prient le dieu Amon, son épouse Mout ainsi que leur fils Khonsou.

Il y a aussi dans la tombe des bas-reliefs qui montrent Mes et sa famille chassant et pêchant sur le Nil, et des statuettes dont les anciens Egyptiens pensaient qu'elles pouvaient les aider dans l'au-delà.

La tombe a quand même été endommagée En effet, on a prit de ses piliers pour construire des églises à l'époque chrétienne (entre la domination romaine et l'islamisation de l'Egypte). Elle a ensuite été pillée au XIXème siècle.

Les recherches se poursuivent dans la chambre principale de la tombe, où les archéologues espèrent retrouver la momie de Betah Mes.

Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 08:33
C'est en comparant des inscriptions de la pierre Rosette que Champollion a découvert le secret des hiéroglyphes. La découverte de cette pierre est rattachée à l'une des pages les plus glorieuses, intellectuellement parlant, du règne de Napoléon Bonaparte : la Campagne d'Egypte (ou Expédition d'Egypte).

La pierre de Rosette ne doit pas son nom à une quelconque Rosette qui l'aurait baptisée, mais tout simplement à la ville de Rosette, située dans le nord de l'Egypte, non loin de la ville d'Alexandrie. C'est en déblayant un des terrains de la ville, anciennement occupée par une forteresse arabe, que des soldats de Bonaparte distinguent une pierre grise de belle dimensions. En retirant la pierre des décombres, les soldats, sous la direction de Pierre François Xavier Bouchard, découvrent que cette pierre est gravée d'un texte en trois caractères différents : des hiéroglyphes, des caractères inconnu et du grec. Bouchard a fait porter cette pierre à l'écart, ce qui lui à permit de la dépoussiérer et de l'étudier de plus près.

La pierre de Rosette mesure plus d'un mètre de hauteur (114 cm) et pèse 762 kilos. Il lui manque la partie supérieur (une partie importante des hiéroglyphes) et le coin inférieur droit.

Les savants découvrirent assez vite que les trois types de caractères gravés sur la pierre sont des des hiéroglyphes, des caractères démotiques (hiéroglyphes écris en lettres cursives) et des caractères grecs. Le texte grec dit qu'il s'agit d'un décret qui "sera inscrit sur des stèles de pierre dure, en caractères sacrés, indigènes et grecs" et sera dressé à l'entrée des temples. Les savent comprennent donc très vite qu'il s'agit d'un décret bilingue (durant la période de l'occupation grecque de l'Egypte tous les textes importants devait être rédigés dans les deux langues) et que le texte, dans chacune des écritures, est identique.
Les savants se disent qu'il sera peut-être possible de comprendre les hiéroglyphes.


Pierre_de_Rosette.jpg
Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 08:47
Les tombeaux :
Les premiers égyptiens étaient enterrés simplement dans une fosse creusée dans le sol.
Le premier cimetière fut construit à Abydos : c'était un honneur d'y être enterré.
Vers la troisième dynastie, la construction des tombes se perfectionna : un muret entoura la fosse ou était déposé le corps; Au fil des ans, cette fosse s'agrandit et finit par être composé de plusieurs chambres : c'est ce qu'on appelle le "mastaba".
Mais les fosses et les mastabas ne sont pas les seuls tombeaux en Egypte. Il y a aussi les tombes creusées dans la roc, les pyramides, les hypogées (tombeaux collectifs de classe moyenne), les cénataphes (tombeaux vides élevés à la mémoire d'un mort)...

Les sarcophages :

Le défunt momifié était déposé dans un sarcophage. C'était sa maison (une porte était même généralement peinte sur les flancs). Sa partie interne était recouverte de textes religieux. Sur sa partie externe, des artistes déssinient son visage et également, souvent, des yeux pour lui permettre de voir à l'exterieur.

Le sarcophage le plus connu est sans aucun doute celui de Toutankhamon.


momie_hatshepsout.jpg
Repost 0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 15:24
A sa mort, le défunt passe devant un tribunal qui décide s'il peut gagner le monde des morts et vivre éternellement ou s'il doit être dévoré par un démon (la "Dévoreuse"). Ce tribunal est présidé par Osiris, le juge des morts, en présence de la déesse Maât et de 42 figures de Génies (dont les noms sont Briseur d'O, Oeil de Flamme, Mangeur de Sang, Mangeur d'ombres, etc...). Deux étapes principales décident du sort du défunt : la pesée de son coeur (lequel, pour les égyptiens, est le siège de l'âme) et l'interrogatoire.
La pesée du coeur se fait sur une balance. Un fléau de la balance reçoit la plume de Maât et l'autre, le coeur du défunt.
L'interrogatoire est codifié : le mort doit jurer qu'il n'a commis aucun des 42 péchés majeurs (vol, adultère, outrage au pharaon, etc...). Le dieu Thôt, le scribe des dieux, rédige la sentence (les résultat de la pesée). Si le mort est jugé juste, il est conduit par le dieu Horus à son père, Osiris, lequel le fait entrer dans le monde des morts. Si le défunt à passé l'épreuve de la psychostasie (pesée des âmes), il est déclaré "juste de voix", ce n'est qu'après qu'il doit jurer n'avoir commis aucun péchés majeur. D'un mort, on dira donc qu'il est "juste de voix" (ou le contraire).


legende-royaume-mort
1:Pesée du coeur par Anubis ; 2:Thôt rédigeant la semence ; 3:
La Dévoreuse ; 4:La plume de Maât ; 5:Horus menant le mort à son
père, Osiris ; 6:Le défunt.
Repost 0
Published by isis2160 - dans Légendes
commenter cet article

Petite Présentation

  • : L'histoire de l'Egypte Antique
  • L'histoire de l'Egypte Antique
  • : Vous voulez savoir comment vivaient les pharaons et le peuple égyptiens ? Quels étaient les secrets de fabrication des momies ? Répondre à ces questions, c'est découvrir une civilisation exceptionnelle qui a durée plus de 3000 ans. Bonne visite et beaux rêves ....
  • Contact

Pour Trouver Plus Vite

Citation de l'Egypte antique

« Le créateur a donné la magie à l'homme afin, qu'il puisse repousser l'effet fulgurant de ce qui survient. »


Archives