Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 23:19
- Le chat (comme tout le monde le sait) qui était representé par Bastet. A l'epoque, les chats étaient momifiés comme les hommes.
- Le/la  lion/lionne était considérée comme une forme de Sekhmet, d’Hathor, de Pakhet, de Mehyt, de Menhit et d’autres déesses-lionnes.
- Le guépard était dédié à la déesse Mafdet (aussi représentée en panthère) et, peut-être, aussi à la déesse Séchât.
- Le faucon était particulièrement consacré à Horus et, par voie de conséquence, à , Aton, Monthou, Sokaris et Sopdo.
- Le vautour qui était dédié à Mout et à Nekhbet. Neith et Isis peuvent être comparées au vautour, protecteur des morts.
- L'ibis représentant Thot.
- L'autruche qui était dédié à Seth. Mais les plumes de l'autruche ont servi pour Shou, Maât et Osiris.
- Le crocodile (du nil) qui est l'incarnation de Sobek.
- La mangouste africaine était l’animal sacré de Atoum, de et d’Horus.
- Le serpent représentant Apopis. Atoum, Nehebkaou et Chaï pouvaient prendre l'apparence d'un serpent.
- Le chacal qui était représenté par Anubis.
-La vache était dédié à Hathor.

Autres animaux sacrés : Hippopotame, grenouille, poisson, scorpion, scarabée, antilope, gazelle, le chien, l'âne, l'oie, le canard, le bélier, le taureau, le boeuf, le singe, le lièvre.

Le cochon était un animal impure qui était censé être une forme de Seth qui s’était transformé en cochon, dont la bue avait blessé l’œil d’Horus. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Petite Présentation

  • : L'histoire de l'Egypte Antique
  • L'histoire de l'Egypte Antique
  • : Vous voulez savoir comment vivaient les pharaons et le peuple égyptiens ? Quels étaient les secrets de fabrication des momies ? Répondre à ces questions, c'est découvrir une civilisation exceptionnelle qui a durée plus de 3000 ans. Bonne visite et beaux rêves ....
  • Contact

Pour Trouver Plus Vite

Citation de l'Egypte antique

« Le créateur a donné la magie à l'homme afin, qu'il puisse repousser l'effet fulgurant de ce qui survient. »


Archives