Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 23:42
"Benben" était le nom égyptien désignant l'obélisque.

Présenté au pied des temples par deux, les obélisques s’élèvent pour certains à plus de 30 mètres de hauteur et sont composé de 3 parties :

-Le piédestal, qui assure l’équilibre de l’ensemble, est souvent orné de babouin cynocéphales, singes réputés accueillir le lever du soleil par des cris stridents.

-Le corps de l’obélisque est couvert de symbole et textes dédiés aux divinités ainsi qu’au pharaon qui l’avait fait construire.

-Enfin l’obélisque est coiffé à son sommet d’une petite pyramide appelé pyramidion. Le pyramidion, orné de scènes religieuses et de textes à l’effigie du pharaon qui l’avait fait édifier, était recouvert d’alliage d’argent et d’or, symbolisant le dieu solaire, Rê.

L'obélisque était construit ainsi :

-D'abord, l'obélisque était taillé d'un dans du granit ou du quartzite.

-Ensuite, il était mis sur place, pointe levée, grâce au silo de sable : c'était un système qui consistait à placer l'obélisque en dessus d'un caisson de sable et sous le poids lourd de l'obélisque, celui-ci s'enfoncer.

-Il ne restait plus qu'a des centaines d'hommes à soulever le haut de l'obélisque.

-Enfin, le pyramidion était placé sur le haut de l'obélisque à l'aide d'un échafaudage.

http://egypte1.chez.com/louxor.jpg

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/photos/publi/008/pt7940.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Petite Présentation

  • : L'histoire de l'Egypte Antique
  • L'histoire de l'Egypte Antique
  • : Vous voulez savoir comment vivaient les pharaons et le peuple égyptiens ? Quels étaient les secrets de fabrication des momies ? Répondre à ces questions, c'est découvrir une civilisation exceptionnelle qui a durée plus de 3000 ans. Bonne visite et beaux rêves ....
  • Contact

Pour Trouver Plus Vite

Citation de l'Egypte antique

« Le créateur a donné la magie à l'homme afin, qu'il puisse repousser l'effet fulgurant de ce qui survient. »


Archives