Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 22:57
Les deux principaux métiers qui régnaient était :

- Le scribe ou seh présent dans tous les secteurs d’activité, exploitations agricoles, ateliers, armée, administration des temples ou institution de l'Etat, appartiennent à une classe bien définie et assez fermée. Il semblerait que seulement 1 à 4% de la population pharaonique savait lire, ainsi le sesh se détachait de l'analphabétisme environnant grâce à sa connaissance des secrets de l'écriture et de la lecture. Le scribe partageait ses talents, vu comme un privilège et même un mystère, avec les souverains et les dieux.

- Les soldats du pharaon. Il y avait différentes spécialités militaires :
   - les conducteurs de char,
   - les soldats à pied appellés les fantassins,
   - les archers,
   - les instructeurs.



Repost 0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 19:00
Si vous avez le temps, vous pouvez lire et découvrir l'histoire de Ti, c'est vraiment quelque chose à voir.
Le complot de Hyksos

 

Repost 0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 18:36

En Egypte, en l'an 3500 avant notre ère, la notation des chiffres était basée, comme l'écriture, sur les hyéroglyphes. Chaque signe possédait une valeur, tel que:
- l'unité était représentée par une barre verticale,

- la dixène par une anse,

 - la centaine par une boucle,

- les milliers par une fleur de Lotus,

- les dixaines de milliers  par un doigt vertical légèrement recourbé,

- les centaines de milliers par un têtard,

- le million par un humain aux bras levés.

 


Les chiffres ci-dessous qui doivent être lus à la fois verticalement et horizontalement, signifient 1 234 567.

 Avant d'avoir trouvé l'utilisation du papyrus, les Egyptiens transcrivaient leurs signes dans la cire :
 

Chiffres hieroglyphiques gravÈs au temple de Medinet Habou (ThËbes).

Repost 0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 22:50

Qu'est-ce qu'un hiéroglyphe ?
Un hiéroglyphe est un caractère de l'écriture égyptienne qui possède au moins cinq fonctions :
   - une fonction figurative : il représente un objet quelconque, comme un chat, le dieu Râ ...
   - une fonction idéographique : il représente une idée, comme une cruche d'où s'échappe un filet d'eau représente l'idée de la fraîcheur.
   - une fonction phonétique : il représente un son comme les lettres de l'alphabet mais cette fonction est beaucoup plus étendue car elle peut représenter des sons complexes, elle est un peu comme dans un rebut. Si je dessine un chat dans une flaque d'eau, la solution du rébus sera chât-eau.
   - une fonction déterminative : il ne possède qu'une valeur de sens pour ne pas avoir de confusion entre deux mots, c'est indispensable. Il existe une centaine de déterminatifs.


Comment s'écrivent les hiéroglyphes ?
Un hiéroglyphe peut s'écrire de plusieurs sens : 
   - de droite à gauche
   - de gauche à droite
   - de haut en bas
   - de bas en haut
   - retourné (image en miroir)
   - pivoté

Pour connaitre le sens du texte, ce n'est pas compliqué : les têtes des personnages regardent toujours vers le début du texte.


Combien y-a-t'il de hiéroglyphes différents ?
L'Egypte classique en comptait un peu plus de 700. Sous les Ptolémées, le nombre de hiéroglyphes était estimé entre 5000 et 10000.

Dates :
Le premier texte en hiéroglyphes date de environ -3200 et le dernier texte en hiéroglyphes date de 452.

L'alphabet hiéroglyphique :

Hiéroglyphe Objet représenté Translittération [Prononciation]
Désignation
Code Gardiner
G1
un vautour percnoptère A [a]
a court, le a de chat par exemple
aleph hébreu
G1
D36
un avant bras a [â]
a long, le a de bâteau par exemple
'ayin hébreu
D36
D58
un pied ou un jambe b [b] D58
V31
un corbeille à anse k [k]
kaph hébreu
V31
D46
une main d [d] D46
I9
une vipère à cornes f [f] I9
W11
un support de jarre g [g]
le g de gulliver
W11
O4
un abri en roseaux H [h]
he hébreu
le h de l'anglais hot
O4
V28
une tresse de lin H [h]
h emphatique ou h aspiré (le h de Mohamed exemple)
V28
M17
un roseau fleuri i [i]
yod hébreu
M17
I10
un cobra D [dj] I10
V31
un corbeille à anse k [k]
kaph hébreu
V31
E23
un lion couché rw [l] E23
G17
une chouette m [m] G17
N35
un filet d'eau n [n] N35
S3
la couronne rouge n/dSr.t/bity [n] S3
V4
un lasso wA [o] V4
Q3
un siège p [p] Q3
N29
le flanc d'une colline q [qu]
le qu de queen (reine en anglais)
N29
D21
une bouche r [r]
resh hébreu
D21
S29
un linge plié s [s] S29
N37
un bassin d'eau S [ch]
le ch de Champollion
N37
F32
un ventre de vache X [ç,ch] F32
X1
un pain t [t] X1
V13
un lien pour les animaux T [tj] V13
G43
un poussin de caille w [ou]
le w de ouate
le ou de doux
G43
V31
O34
une corbeille et un verrou x [x] V31:O34
M17 M17
deux roseaux fleuris y [y]
yod hébreu
M17-M17
Z4
double trait y [y] Z4
O34
un verrou s [z] O34

 

Repost 0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 18:05
Après la défaîte des troupes d'Antoine et de Cléopâtre en -31 contre Octave, il ne reste plus aux vaincus qu'à mourir pour échapper à l'humiliation de la défaîte.Antoine demande à son serviteur Eros de le tuer ; ce dernier préfère se donner la mort en enfonçant l'épée qui devait tuée Antoine dans le ventre plutôt que d'obéir à son maître. Antoine, alors défait sa cuirasse et se frappe au ventre avec son épée. Cléopâtre fera transporter son amant agonisant au Mausolée. Octave laissera à Cléopâtre le corps d' Antoine pour qu'elle l'enterre selon ses volontés.

Cléopâtre tente d'abord de se tuer à l'aide d'une dague de brigand qu'elle portait à la ceinture, la plaie s'infecte et Cléopâtre y voit l'avantage de mourir sans avoir recours au suicide. Octave vient s'entretenir avec elle ; il la trouve vêtue d'une simple tunique, la beauté défaite. Cependant le charme fameux dont elle était douée et l'orgueil que lui inspirait sa beauté opèrent auprès d' Octave. Elle lui laisse croire à son envie de vivre puis, après son départ, décide de mettre fin à ses jours. L'aspic, selon Plutarque, aurait été placé dans une corbeille de figues, dissimulé sous des feuilles. Cléopâtre en aurait donné l'ordre pour que l'animal l'attaquât sans qu'elle le sût. En enlevant des figues, Cléopâtre le vit et offrit son bras à la morsure. Iras, sa coiffeuse et Charmion la suive.Telle fut la fin de Cléopâtre.

Repost 0
Published by isis2160 - dans Légendes
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:45
Merveilleux voyage au pays des pharaons de l'egypte ancienne ...

Repost 0
Published by isis2160 - dans Vidéos
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:25
Ce symbole est la croix de vie égyptienne. Dans l’écriture égyptienne, il signifie « vivre » ou « la vie » et s’écrit dans notre alphabet comme ceci : ankh. Cette croix est le symbole de l’immortalité car elle est portée à la main par tous les dieux mais elle est aussi un symbole de pouvoir du pharaon. Elle peut aussi être vue comme une clé ouvrant la porte du royaume des morts. Elle inspire donc principalement la vie éternelle et le pouvoir. L’origine de la croix de vie est très controversée dans la milieu de l’égyptologie. En effet, certains l’identifient à une courroie de sandale, d’autres à une vertèbre de taureau ou encore à un tau hébreu. Une chose est sûre, cette croix représente la vie après la mort et serait également le symbole de l’union entre Isis et Osiris qui a permis de sauver l’humanité grâce à la victoire d’Horus sur Seth. L'Ankh accompagnait toutes les cérémonies rituelles et servait de talisman protecteur.

source : http://www.egyptos.net/egyptos/viequotidienne/ankh-symbole-de-vie.php

Repost 0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:14
Osiris est né du dieu-terre Geb et de la déesse-ciel Nout. Il était juste, bienfaisant, enseignant à l'humanité les arts et les techniques. Il avait été désigné pour être roi. Son épouse, Isis, était merveilleusement belle. Au bout d'un certain temps, Seth, le frère d'Osiris, fou de jalousie, décidé de l'assassiner.


Il prépara un festin en l'honneur d'un roi qui revenait de l'étrange et 72 amis de Seth furent conviés à y participer. A cours du repas, un coffre en bois admirablement bien travaillé fut apporté et Seth lança son défi : il offrirait le coffre à celui qui le remplirait exactement lorsqu'il serait couché dedans; Selon un plan prévu à l'avance, un certain nombre d'invités essayèrent , mais aucun n'avait la taille voulue. Alors, Osiris s'y allongea à son tour et, en raison de sa stature exceptionnelle, il y tint tout juste. A cet instant, des complices de Seth refermèrent le coffre, l'emportèrent dans les eaux du Nil et l'abandonnèrent aux flots, près de Byblos.

Quand Isis apprit qu'Osiris avait été assassiné, elle commença à partir à sa recherche, qui fut longue et difficile. Elle retrouva le corps et le ramena en Egypte. Elle veilla alors sur le corps en attendant la naissance d'Horus, leur fils. Mais Seth ne tarda pas à apprendre la nouvelle et, lorsqu'il vit le corps, il le coupa en une quinzaine de morceaux puis les éparpilla à travers toute l'Egypte. Isis recommença ses recherches et ensevelit chaque morceau là où elle le trouva. Ainsi, la tête est à Abydos, le cou à Héliopolis, la cuisse gauche à Bigeh, etc... Seul manquait le membre viril, jeté par Seth dans le fleuve et dévoré par un crocodile.

Le reste de la légende, raconté sur un papyrus du Nouvel Empire, raconte les combats entre Seth et Horus qui voulait venger son père en tuant son oncle. Au cours d'une lutte, Seth arracha un œil à son neveu, mais Horus finit par triompher et monta sur le trône de son père. Son œil lui fut rendu par le dieu Thot. A la suite de cet épisode, Horus devint le modèle de la dévotion filiale et l'œil perdu le symbole du sacrifice.

Osiris est ainsi considéré comme le père des pharaons, le dieu des morts et le symbole de la vie dans l'au-delà. Ainsi, le peuple égyptien fut persuader que pour vivre dans l'au-delà, il fallait, comme Osiris, répéter sur le corps du défunt les gestes magiques d'Isis et les prières d'Horus et de Thot.


Source : http://egypte1.chez.com/
Repost 0
Published by isis2160 - dans Légendes
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:10

Parmi les 3 déesses les plus importantes, il y a :

- BASTET, la chatte :
Bastet est une chatte ou une femme à tête de chatte. Son sanctuaire se trouve à Bubastis, dans le Delta. Elle incarnait la maternité et la fécondité. Les fête organisées en son honeur étaient particulièrement débridées.

- HATHOR, la vache :
La déesse Hathor est soit une vache, soit une femme à tête de vache ou à oreilles de vache ou encore une femme dont les deux cornes sur la tête encerclent le disque solaire. Cette déesse du plaisir et de la fécondité est adorée à Dendera où elle est l'épouse d'Horus le Grand ; mais à Kom Ombo, son mari est le crocodile Sobek.

- ISIS, épouse d'Osiris et mère d'Horus :

Le culte d'Isis s'est répandu dans toute l'Egypte. Son plus grand sanctuaire de Haute-Egypte se trouve à Philae. Très belle, elle porte sur la tête deux cornes enserrant son disque solaire, ou encore un petit trône servant à écrire son nom.



 
Repost 0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:10
THOT, l'intello
Thot, dieu d'Hermopolis dans le Delta et de la ville qui porte le même nom dans la vallée du Nil, est un homme a tête d'ibis. C'est le dieu de l'écriture et du calendrier. C'est aussi le chef des scribes. Son épouse, la déesse
Séchat, l'aide dans ses travaux et dans ses calculs.
Repost 0

Petite Présentation

  • : L'histoire de l'Egypte Antique
  • L'histoire de l'Egypte Antique
  • : Vous voulez savoir comment vivaient les pharaons et le peuple égyptiens ? Quels étaient les secrets de fabrication des momies ? Répondre à ces questions, c'est découvrir une civilisation exceptionnelle qui a durée plus de 3000 ans. Bonne visite et beaux rêves ....
  • Contact

Pour Trouver Plus Vite

Citation de l'Egypte antique

« Le créateur a donné la magie à l'homme afin, qu'il puisse repousser l'effet fulgurant de ce qui survient. »


Archives